La sexualité et Sigmund Freud

Sigmund Freud a décidé que pour comprendre son prochain, et tenter de le guérir de ses névroses ou des conséquences d’un traumatisme, il suffisait d’aller chercher du côté de sa sexualité (en espérant qu’elle soit bancale qu’un vieux meuble qui profiterait de ses trois autres pattes pour paraître normal...). Toujours d’actualité, les convictions de Freud sont appliquées thérapeutiquement par des adeptes de la psychanalyse ; et pas sans conséquences dans certains cas.

Lire plus »

La sexualité d’Auguste Rodin

Auguste Rodin n’a jamais sculpté le marbre. Il n’a jamais utilisé de masses ni de gradines. Il n’a jamais cogné sur un bloc de marbre pour aller voir dedans comment c’est organisé. Il n’a jamais pénétré le secret d’un bloc de pierre avec ses propres outils. Auguste Rodin avait besoin des autres pour tailler. Il utilisait des praticiens qui sculptaient en suivant les consignes de leur patron. Ils faisaient ça à partir d’un exemple en plâtre et de quelques esquisses. Auguste Rodin ayant même fait appel à la photographie pour travailler ses œuvres, les peaufiner. Il griffonnait sur les clichés en influençant son inspiration à partir de l’image fixe. Son génie n’était pas dans l’action de faire, mais de penser.

Lire plus »

La sexualité de Victor Hugo

Victor Hugo affirme qu’il était vierge lorsqu'il s'est présenté devant sa femme à l'occasion de leur nuit noce. Il avait 20 ans et Adèle Foucher 19 ans. Le déferlement hormonal était à son comble et la beauté des tourtereaux sublimée par l'abstinence.

Lire plus »